Algériens établis en Europe: des mesures de facilitation adoptées

Plusieurs mesures adoptées en faveur des ressortissants algériens établis en Europe :

passeport Biometrique

À l’occasion d’une réunion ayant regroupé vendredi et samedi au siège de l’ambassade d’Algérie à Paris, les chefs de poste consulaire en France et en Europe, plusieurs mesures ont été prises en faveur des ressortissants algériens établis à l’étranger, notamment en ce qui concerne la délivrance du passeport biométrique, le certificat de nationalité et le casier judiciaire.

Au cours de cette réunion qui a eu lieu en présence de l’ambassadeur d’Algérie en France et de hauts cadres du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, il a été procédé à l’examen de plusieurs questions intéressant la communauté nationale à l’étranger, notamment celles de la délivrance du passeport biométrique. Plusieurs mesures ont été prises à l’effet de répondre aux préoccupations de la communauté nationale à l’étranger et au respect des échéances.

Parmi ces mesures, figurent notamment :
❏ la réduction des délais de production et de remise du passeport biométrique et la mise en place prochaine d’un site web permettant à chaque ressortissant immatriculé de suivre les différentes étapes du traitement de son passeport.
❏ l’acceptation de la photo scannée pour les enfants de moins de 12 ans et pour les personnes à mobilité réduite ainsi que le principe de la levée de l’obligation de la présence au niveau des services consulaires de ces catégories de personnes.
❏ S’agissant du 12 S, l’interconnexion progressive des postes consulaires est envisagée à l’effet de permettre à tout ressortissant né à l’étranger et immatriculé, de retirer son document 12 S à partir de n’importe quel poste consulaire.

Les membres de la communauté algérienne à l’étranger trouveront toutes les informations relatives à la mise en oeuvre de ces mesures de facilitation auprès des sites web du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et des différents sites des consulats d’Algérie.

Par ailleurs, et en collaboration avec le ministère de la Justice, tout ressortissant immatriculé pourra très prochainement retirer, auprès du poste consulaire, sur le champ, à sa demande, son certificat de nationalité ou son casier judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Recherche
Archives